Emilie Blog

06 mai 2005

05 05 05 : c'est à dire cinq Mai 2005.

Prochain match d'impro au Studio Pathé Albatros (52 Rue du Sergent Bobillot, 93100 Montreuil) : le Dimanche 12 Juin 2005 à 19 heures.

Posté par imaginaireplanet à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 avril 2005

29 Avril 2005.

Information concernant la Scène Ouverte du 17 Juin au Studio Pathé Albatros. Pour s'inscrire, appelez au :  01 42 87 01 00.

Posté par imaginaireplanet à 16:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Emilie. 29 Avril 2005.

Complément de l'Imaginaire Planétaire. Appels en vue de développement des activités culturelles et artistiques au Studio Pathé Albatros. A suivre.

Posté par imaginaireplanet à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2005

L'Imaginaire Planétaire.

24 Février 2005.

Bonjour. Nous formons un groupe qui a plusieurs activités. Je m'appelle Emilie. Je travaille depuis toujours sur le traitement de l'information au coup par coup par le cerveau, comme le ferait l'ordinateur. Je faisde l'improvisation depuisquinze ans. Dans le cadre de notre Association, l'équipe a créé en 1992, les CYBERSITS. Le spectacle est particulier. Le public donne le titre de la pièce et peut monter sur scène pour faire avancer l'action.

Après un arrêt de deux ans, nous reprenons cette formule dans un lieu mythique qui, inscrit au patrimoine des Monuments Historiques, a vu la naissance du cinéma. Créé en 1904 par Charles Pathé, au N° 52 Rue Sergent Bobillot, 93100 Montreuil. Il a été repris en 2OO1 par Lily, Lucien Chemla et Carlo Boso. Le but? Renouer avec le passé culturel de cet endroit magique pour développer cinéma, tréâtre, musique, arts plastiques, costumes, décors, masques, etc.

Nous rejouons les CYBERSITS pour la première fois cette saison, le 7 Mars 2005, à 20 heures à l'adresse ci-dessus et je t'invite à venir, toi et tous tes amis, même nombreux, à condition de réserver VITE, au : 01 42 87 01 00, pour le nombre de personnes désiré. Si nos activités t'intéressent, laisse-moi un message sur ce blog-ci.

Quelques INFORMATIONS : L'Association l'Imaginaire Planétaire a plusieurs activités développées en plusieurs endroits et particulièrement dans les Studios Pathé Albatros. Là ont été créés et tournés, tous les films cultes de l'époque : le Napoléon d'Abel Gance, le Chien Andalou de Luis Bunuel, les Bas fonds, etc. Les réalisateurs français d'avant-garde sont venus avec les impressionnistes comme René Clair, Jean Epstein, Marcel L'Herbier, Alberto Cavalcanti et bien d'autres.

A l'adresse des Studios Pathé Albatros (téléphoner pour avoir les détails) ont lieu des réunions pour mettre en place les projets en cours : 

1) "Théâtre d'Improvisation". Nous jouons les premiers lundis des Mois de Mars, Avril, Mai, Juin. Ce dernier lundi 6 Juin de la saison, nous fêterons la 500ème.

2) Le "Site Internet" de l'Association est en coursde réalisation. Ceux qui veulent venir nous aider à le développer sont les bienvenus. Notre première préoccupation est de recréer un Théâtre du Futur qui produira sur le Net, les comédiens, les musiciens, humoristes, metteurs en scène, photographes, cinéastes, auteurs, artistes qui nous rejoignent.

3) Les "recherches et  conférences" sur le fonctionnement du cerveau.

4) Les autres activités seront décrites par la suite, au fur et à mesure de leurs futurs développements.

                        J'attends vos appels avec impatience.                        Signé : Emilie.

 

P.S. Quelques explications sur le déroulement de la soirée du 7 Mars, présentée par l'Imaginaire Planétaire à 20 h, au Studio Pathé Albatros. Les CYBERSITS, Spectacles d'Improvisation Théâtrale Interactifs, Symphoniques, Sensoriels et Cybernétiques, se jouent sur scène et/ou sur Internet.

Le public ici, n'est plus spectateur, mais acteur de son propre spectacle. Si la représentation est bonne, c'est grâce à lui. Si elle est mauvaise (mais mauvaise par rapport à quoi?), il est le premier concerné. Comédien avec les comédiens, il devient responsable de l'ensemble.

.--  Il donne le titre de la pièce qui durera 1h avec costumes, accessoires ,décors, unité de temps, de lieu, de personnages.

.--  Il peut réclamer des perturbations (flash-back, rêve ou cauchemar).

.--  Il peut monter sur scène pour faire avancer l'action avec les baladins.

                             La performance est-elle de l'Art?

Elle n'est pour l'instant que jeu, expérience, attraction, comme le Cinéma avant qu'il ne devienne le 7ème art. Ses atouts sont l'interactivité, le danger de l'inconnu, le ludique, la connaissance des cinq sens en théâtralisation, avec la découverte de Soi et de Toi. Cette aventure s'est réalisé plus de cinq cents fois, plus d'une dizaine de fois en direct sur Internet avec interventions des internautes, une cinquantaine de fois en différé sur le web. Le public aime participer de façon active et non seulement par des applaudissements et des sifflets. Est-ce une simple variante du théâtre? Ou est-ce une nouvelle proposition pour faire bouger les barrières.

Depuis des années, les acteurs du métier de théâtre se lamentent! Le théâtre se meurt. Le théâtre va mourir. Le théâtre est mort! Et le cinéma aussi.

Par quoi vont-ils être remplacés? A moi de comprendre. Chercher, c'est tout ce que j'aime. Car je ne leur donne pas plus de cinq à dix ans pour être tout à fait obsolètes, remplacés par les jeux X BOX, les tartes à la crème du petit écran en live, les happenings naturistes des comédiens pleins de vigueur, et l'Internet. Et c'est très bien.

Sauf pour ceux qui aiment la perfection dans l'Art avec un grand A, ceux qui veulent faire bien, qui veulent faire mieux, qui veulent faire de mieux en mieux, poursuivis par l'Age imputrescible de la Beauté qui les flagelle pour les faire courir vers un inaccessible irrattrapble, dans un essoufflement sans fin. Je ne suis pas de ceux là. Je n'ai pas le goût du sacrifice, de la poursuite vainement infinie. Je veux juste jouer dans les garrigues avec les petits enfants de tous âges, main dans la main, mélangeant nos doigts innocents, en quittant les parcours imposés, fléchés par des hommes liges et des cerveaux gendarmes.

Moi, je ne veux pas faire bien, faire mieux, ni surtout de mieux en mieux. Je veux juste faire humblement "Au mieux", en m'amusant avec les autres, tous ceux qui comme moi veulent de l'inédit, de la peur de l'inconnu, de l'incroyable, du surprenant, même si c'est moche, ridicule, raté, en criant : "Oui, nous sommes NULS, mais au moins nous "Sommes", rehaussés par la connaissance de cette nullité. Nous remplacerons l'Art pompeux, l'Art raffiné, l'Art millénaire, par l'Art éphémère du JEU. Finalement, le spectateur, moi je m'en moque. C'est l'autre, quel qu'il soit, qui près de moi, m'intéresse, qui partage mon expérience de l'instant, qui quitte son statut de juge-public pour prendre celui de partenaire, de joueur, de jouteur, d'acteur de son propre spctacle, pour venir rire avec moi dans ces rôles empruntés pour une seconde à toutes les "Comedia del Arte" des temps passés et futurs.

L'autre fera alors partie de ma vie d'enfant pour jouer avec l'enfant que je suis, que je reste. Parce que moi, je veux seulement courir toujours plus loin dans les garrigues infinies de la liberté. Je resigne : Emilie.

25 Février 2005.

                        Je ne résiste pas au plaisir de recopier quelques informations sur le Studio Pathé Albatros.

A l'aube du XXème siècle Charles Pathé, industriel et commerçant du cinéma, est déjà avec son frère Emile, maïtre d'immenses usines installées à Vincennes. C'est là que fut réalisé le premier journal d'actualité.

1904. Charles Pathé crée au N° 22 de la Rue Sergent Bobillot, à Montreuil, le Studio Pathé. En ce début 1904, la France devient le centre des activités de création, de production et de distribution de film. Le cinéma est  le spectacle à la mode. Il se regarde, en plein air dans des baraques foraines, théâtres ambulants, ou salles de grand luxe. La même année, Pathé Frères Société ouvre une maison de production en Russie. Il collabore avec le producteur Joseph Ermolieff et le jeune cinéma russe.

1917. La révolution soviétique et la nationalisation des industries et commerces de cinéma, poussent Ermolieff et sa troupe : Alexandre Volkof (cinéaste), Yvan Mosjoukine, Nathalia Lissenko (acteurs), Alexandre Kamenka (producteur), à venir rejoindre Pathé à Montreuil. Ils arrivent par le bateau Albatros, avec tous leurs appareils, matériels, décors... Ils fondent la Société des Films Albatros qui, dirigée par Kamenka, préfigure les grands trusts Hollywoodiens, comme Irving Thalberg. Ils rassemblent en un même lieu, réalisateurs, acteurs souscontrats, techniciens... Sous l'enthousiasme et la technicité des russes, on abandonne la toile peinte, pour la remplacer par les décors construits. La lumière artificielle, le rôle du montage deviennent prépondérant.

1925.Plus de 1500 films sont créés : "Angoissante Aventure" (Jacob Prololand). "Brasier ardent" (Yvan Mosjoukine).

1929. L'arrivée du parlant a chassé les acteurs russes à l'accent trop prononcé. C'est la fin des activités du Studio Pathé Albatros qui s'endort culturellement pour ce vingtième siècle.

2001. Lucien et Lily Chemla reprennent le flambeau pour perpétuer le souvenir de leur fils Michael, comédien, Directeur de Théâtre et Metteur en scène. Ils décident, avec l'aide de Carlo Boso, auteur, metteur en scène et Directeur de Cie, de rouvrir ce lieu mythique aux cinéastes, plasticiens, dialoguistes, metteurs en scène de théâtre, cinéma. Ils redonnent enfin au Site, sa véritable vocation artistique.

2004. Cent ans se sont inscrits sous les verrières des studios inscrits au patrimoine des Monuments Historiques. L'avenir se construit maintenant autour de cet anniversaire, en cherchant à réunir ceux que l'art et la culture passionnent toujours.

La suite au prochain numéro. La prochaine fois, je parlerais des activités et projets des nouveaux acteurs du Studio Pathé Albatros, de la disposition des 3500 m2 de surface au sol qui offrent :

1) Une grande de spectacle de 350 places.

2) Une salle polyvalente qui peut accueillir jusqu'à 300 personnes.

 3) Une salle d'exposition avec mezzanine de 300 m2. (La verrière Charles Pathé)

4) Deux salles de répétition pour danse, théâtre, musique.

5) Une salle de projection de 120 places, type cinéma art et essais.

6) Des salles de répétition.

7) Des espaces bureaux ouverts aux entreprises culturelles et aux artistes en résidence.

8) Une cafétéria.

Toutes les salles se veulent polyvalentes afin de faire se rencontrer la formation, la production et la diffusion. Les différentes disciplinesdu spectacle vivant et du secteur culturel se mélangent ainsi dans un même lieu. Cette convergence permet de répondre aux objectifsfixés : croiser les expériences, les publics, enrichir l'expression artistique, permettre la rencontre des uns avec les autres, producteurs, artistes, public...

Je reparlerai de tous ces projets fabuleux plus tard. La prochaine fois, je développerai mon sujet favori : une nouvelle façon de traiter l'information par le cerveau. Vous verrez. C'est pas triste. Je n'en raconte pas plus.

A bientôt. Signé : Emilie.

Posté par imaginaireplanet à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]